Le Web 09 : les conférences et les workshops

24/12/2009
leweb loic lemeur rencontre
Voici le deuxième et dernier article à propos de la plus grande conférence européenne de l'industrie du web. Il s'agit d'évoquer les conférences et les moments marquant de l'édition 2009.

Les différents types de conférence
Nous pouvons décomposer les conférences en plusieurs types il y a d'abord les conférences sponsorisés (Microsoft, Orange, Pearltrees ...) qui sont très pratiques pour aller faire autre chose (réseauter) et les conceptuels (sexe Open Source, Danah Boyd).

Ensuite, il y les stars, les one man show, les dicussions de comptoirs et les débats, que je vais détailler dans les paragraphes suivants.

L'ensemble des conférences, workshops et présentation de startups sont disponible sur l'espace ustream.

Les stars (et les politiques)

Je vais commencer par Marissa Mayer, la vice présidente Produits de recherche et services aux utilisateurs de chez Google (et la première ingénieure a être embauché par Google). qui a réussi le tour de force de parler plus de Twitter et l'iphone pendant les 20 minutes imparties.
Vidéo ustream



Le représentant politique de cette édition est la reine Rania de Jordanie en pleine promotion de 1 goal, son programme d'aide à l'éducation des enfants dans le monde entier. Le peu que l'on puisse dire c'est c'était très pro et très adapté au public (les slides ne font pas plus de 140 caractères comme sur Twitter).
Vidéo ustream



Il ne faut pas oublier Jack Dorsey, un des fondateurs de twitter qui présentait un système de paiement par carte bleue passant par prise jack de sont téléphone. Une très bonne alternative au TPE (terminal de paiement électronique), pour les petits comemrçants et restaurant. En plus, d'une démo raté, l'idée est risquée : il faudra affronter les banques de chaque pays pour imposer ce système.
Vidéo ustream

Enfin, la dernière star c'est la secrétaire d'état du numérique de l'année (ça change tout les ans) : Nathalie Kosciusko-Morizet. Un des membres du gouvernement qui utilise les réseaux sociaux elle-même (bon il y a Christian Estrosi mais c'est beaucoup moins subtile). Deux choses à retenir : contrairement à Eric Besson elle a utilisé l'anglais et elle s'est présenté comme secrétaire d'état de la société numérique (davantage que de la technologie numérique).
Vidéo ustream et la remise des prix avec un jeune startupeur sur-excité par la secrétaire d'état.


Les one man shows

Au retour du workshop sur Androïd, je suis tombé sur la fin de la conférence de Chris Pirillo sur la gestion d'une communauté. En de la performance scénique (le monsieur bosse ausi sur la TV US), je suis assez d'accord avec le propos. Il faudrait passer la conférence en boucle à ce boulet de Pascal Nègre qui n'admet toujours l'impact très négatifs des DRMs sur l'état de l'industrie de la musique. En effet, le propos est qui vos client deviennent une communauté d'utilisateurs vous ne pouvez pas la contrôler (et vous ne devez pas essayer). Vous pouvez uniquement la guider et s'occuper d'elle.
Vidéo ustream

Une conférence que Gary Vaynerchuk résume dans le chapitre marketing de son livre: "CARE." (C'est le chapitre en entier). C'est Gary a réalisé la plus grosse impression en contredisant avec un vocabulaire directe l'ensemble des propos qui ont été dit dans l'ensemble des conférences : j'adore, c'est un excellent reboosteur!
Vidéo ustream

Enfin, Tim Ferriss était aussi attendu au coin du boit après son fameux livre La semaine de 4 heures. Sauf que comme il s'est introduit, il n'est pas un show man et a donc réalisé un rapide exposé de la conversion web (un résumé du livre de Serge Roukine).
Vidéo ustream

J'oubliai aussi la rapide discussion de Loic avec Fabrice Grinda qui a retenu l'attention de pas mal de monde.
Vidéo ustream



Les discussions de comptoirs

Appelées "firechat", à 2 ou 3 personnes et animées par Loïc Lemeur et Mike Arrington. Elles permettaient d'aller vers du fond assez rapidement (si ce n'était pas trop sponsorisé).

Celle sur "Music reborn" avec Deezer et animé par Robert Scoble a été très intéressante en particulier pour voir la tête de Robert Scoble découvrant le succès de Deezer en europe.
Vidéo ustream

Les débats

Assez difficile à suivre, les discussions en anglais vont très très vite et on tombe très rapidement sur des lieux communs et de l'enfoncement de portes ouvertes.
Exemple : vidéo ustream European Gang


Les workshops

Derrière la scène principale, il y avais la possibilité d'assister à des workshops. Des choses que j'avais zappé l'année dernière. J'ai assisté à 3 morceaux de workshops :
  • Androïd: salle pleine, 1 heure de démo... no comment.
  • Paypal X : salle plus que pleine, une nouvelle API très intéressante qui permet de faire des paiement distribués et chainés. A surveiller pour fermiers d'à côté (en plus du paiement via un GPS ou une TV).
  • Facebook : salle blindée, je n'ai eu le temps d'assister qu'à la partie facile que je connaissais déjà.
Les liens des photos flickr:
Pas de commentaires

Le Web 09 : une journée type

18/12/2009
leweb web rencontre
Voici un premier article décrivant une journée dans la plus grande conférence européenne de l'industrie du web. Il sera suivi d'un deuxième article évoquant les conférences et les moments marquant de l'édition 2009.


La préparation
L'intérêt numero un de LeWeb, c'est le réseautage. Il est donc intéressant de passer un peu pour préparer la conférence. Seulement, vu la masse des participants (>2000) la tâches peut être très très longue.

Pour abréger la chose j'ai donc pris juste le temps de noter les twitters des personnes que j'avais déjà croisé l'année dernière.

Aller à LeWeb

Quand on part de Rouen, d'abord se lever encore plus tôt et prendre la ligne Paris-Rouen avec ses retards chroniques. Et là, je n'ai pas été déçu du voyage (3h de retards cumulés sur les 2 jours)!

Heureusement, le matin, dans le train, il y a Olivier Martineau de 42 stores pour te raconter comment c'est trop bien la silicon valley.

Une matinée à LeWeb

Commencer à LeWeb, c'est d'abord déposer manteau, écharpe et pull au vestiaire car contrairement à l'année dernière, le 104 était chauffé (voir trop chauffé).

Ensuite, c'est échanger quelques bavardage avec des visages connus et moins connus en français et en anglais. Un anglais un peu rouillé pour ma part (mes dernières missions chez Logica était 100% en français et mes clients sur Driveo et Fermiers d'à côté aussi).

La matinée se poursuit en picorant entre les morceaux de conférence, les workshops et les présentations de startups. A ce propos, l'exercice était assez difficile, elles n'avaient que 6 minutes pour se présenter au jury. Les slides étaient encore plus court qu'un message twitter, l'avantage est que les messages étaient claires et directes, mais ils ne fallait pas en louper une slide (genre celle qui explique ce que fait le produit).

Le réseautage

Le principale avantage de LeWeb, c'est la possibilité de réseauter et d'échanger des idées avec des acteurs du web du monde entier et en particulier du reste de l'Europe. En effet, c'est peut être un hasard mais j'ai surtout échangé avec des membres de startups des pays de l'est et de scandinavie.

Cependant, je trouve que à LeWeb le networking reste plus difficile qu'aux Web2Connect de JF Ruiz. Il reste qu'il est indéniable que si les Web2Connect sont vraiment franco-français, Loic Lemeure, lui, réussit à regrouper quasiment 50 pays dans une même salle.

Grande catastrophe de l'année dernière, le déjeuner, a pu être le meilleur moment de réseautage de la conférence.

Sentir les tendances

L'autre avantage c'est de sentir le vent de la silicon valley sur paris et d'en déduire les tendances actuelles.

En résumé les tendances sont : twitter, twitter, twitter, facebook, twitter, twitter, androïd et ... twitter.

Plus sérieusement, j'ai retenu les points suivants :
  • l'économie en train se créer sur les applications Facebook,
  • les gros enjeux autour de Androïd (tout le monde râle sur Apple ... mais tout le monde est équipé en Mac et Iphone),
  • la montée en puissance du cloud computing,
  • et de nombreuses "feature-companies" autour du e-commerce et des réseaux sociaux.


La fin d'après midi à Le Web

Le problème à le Web, c'est que à partir de 15h30, on commence à être sur les genoux. On se pose alors devant les conférences pour finir tranquillement la journée. Je me suis même endormi à la conférence "Open Source Sex" (bon une prospection sur l'avenir du sexe à travers les romans et les films de science fiction c'est ... chiant).

Conclusion

La conférence m'a permis de pitcher mes projets actuels et de partager des commentaires ("it's such a niche" pour Driveo et "it's a very good idea" pour Fermiers d'à côté), de préparer quelques partenariats (infos à venir très bientôt!).

Enfin, à plusieurs reprises, des français expatriés m'ont dit qu'il fallait déménager dans la Silicon Valley en Californie : "Ca va tellement plus vite, tu es dans le réacteur du web!". En tout cas, j'ai au moins quelques études de marché à prévoir.

Photo par Kmeron
Pas de commentaires

Normandy Jug : Présentation GWT Avancé et compte rendu rapide

16/12/2009
java jug GWT rencontre
Hier soir, c'était la 4ème réunion du Normandy JUG avec au programme Android (Par Nicolas Giard le wicket fan boy), GWT avancé (par moi même) et JSF par Gontran Tombette de chez Sopra.

J'ai trouvé la présentation d'Android beaucoup mieux que celle de Google à Le Web. En effet, la présentation par les geeks de chez Google n'était qu'un enchainement de démo (genre Spotify, Shazam et Google Goggles). Pour cela à Rouen il y a Benjamien Anseaume ;-).
Donc, hier avec Nicolas, on a eu le droit à une vision du marché du mobile et des capacités de l'OS. Et c'était très bien!

Pour la présentation JSF 2, j'ai trouvé Gontran très pédagogique. Après, pour le rendu de page de contenu j'ai toujours préféré les frameworks à base de templates genre Velocity et FreeMarker (ou Smarty pour le monde PHP).

Enfin, pour ma présentation j'ai enchainé les obstacles. Pour commencer, je me suis pris une bonne rhino dans la trocnhe, les médicaments m'en remis en forme (enfin presque il parait que je respirais comme Nicolas Hulot, ca devait être beau voir ... tiens).
De plus, il me manquait l'accessoire suivant pour brancher le mac book pro sur une pauvre petite prise VGA (putain 29€ quand même, ils se font pas chier chez Apple).

Etant donné qu'une partie de la présentation devait montrer en mode debug le fonctionnement du Bus Event, je n'ai réussi qu'a faire 2 vidéos à l'arrache (pendant la présentation Androïd en fait) avec ScreenFlow.

Sur GWT, les commentaires restent les mêmes :
  • c'est Google derrière ==> mais c'est pas pire que Oracle,
  • on ne maitrise pas le rendu généré (i.e. on nous cache des choses) ==> c'est le prix à payer pour optimiser pour obtenir de la perf.
  • c'est lent ==> c'est vrai et faux selon les applications (Google Wave est lent, Seesmic Web est très rapide) et les navigateurs (Internet Explorer et les navigateurs modernes).
Sur la rapidité, le truc avec GWT, c'est qu'il y a beaucoup de possibilités et il y donc encore plus facile de faire du code obèse (et donc lent). J'espère que les recommandations de la présentation permettront d'éviter de telles pratiques.

La soirée s'est finie par un repas ou j'ai pu trinquer au .... dafalgan.

Voici donc la présentation GWT Avancé, pour les autres présentations, elles vont arriver sur le site et vous pouvez être prévenu par le twitter.



La présentation est aussi téléchargeable en PDF : GWT Avancé.pdf

J'ajoute aussi les sources de l'exemple. Pour le faire fonctionner vous avez uniquement besoin de eclipse avec les plugins GWT.

Je souhaite aussi ajouter quelques précisions sur cet exemple qui contient l'utilisation du Bus Event et du pattern MVP, en effet, par rapport à la ce qui a été présenté à la Google IO :
Pas de commentaires

Quatrième réunion du NormandyJUG : Androïd, GWT avancé, JSF - l'affiche

02/12/2009
jug GWT android jsf
Cliquez sur l'image pour l'avoir en grand.


Le fichier pdf est disponible sur ce lien :

http://groups.google.fr/group/normandyjug/web/Affiche_JUG_200912.pdf

A diffuser dans vos entreprises, écoles et universités!
Pas de commentaires

Quatrième réunion du NormandyJUG : Androïd, GWT avancé, JSF.

24/11/2009
java jug GWT normandyjug rencontre
La quatrième réunion de l’association NormandyJUG aura lieu le Mardi 15 Décembre à partir de 18h30, dans les locaux de l’eXia / CESI (à Mont Saint Aignan).

Les thèmes de la soirée sont les suivants :

3 sujets de 40 minutes (oui ça peut marcher !…)

Et encore une fois, grâce à nos amis de chez JetBrains, Des T-Shirts et des Licences TeamCity et/ou IntelliJ IDea à Gagner !!!

Merci aussi à eXo Platform (via Dimitri Baeli) pour les goodies surprise!

Le buffet de cette soirée est de nouveau sponsorisé par enovea. Merci à eux pour leur soutien.

Vous pouvez (et devez) vous inscrire via notre page sur le site jugevent.com.

Un petit plan histoire de ne pas vous perdre :


(Le texte à été rapidement copié depuis l'article de NooCodeCommit).

Pas de commentaires