Logica lance un concours de startup.

05/12/2008
startup concours logica
Logica, la société de conseil dans la laquelel je travaille à temps partiel en tant que consultant organise un concours de startup avec une finale à Londres le 16 mars 2009. Pour posez votre candidature contactez-moi, en effet les candidature sont uniquement déposées par les employés de Logica.

De plus comme vous pourrez le constater les startups ciblés sont celles qui visent une clientèle de type entreprise (PME et +).


Le communiqué de presse :


Logica lance un concours international de l’innovation
- les PME les plus innovantes sont invitées à participer -


Logica, acteur européen majeur des services informatiques, lance un grand concours de
l’innovation, intitulé « Global Innovation Partner Program » afin d’inviter les PME les plus
innovantes à présenter leurs produits et solutions. La PME sélectionnée aura l’opportunité de
travailler en partenariat avec Logica et de proposer ses produits aux grands comptes clients de la société de service dans le cadre d’une offre commune.

Ce programme concerne huit pays : le Royaume-Uni, la Suède, le Danemark, la Finlande, la
France, les Pays-Bas, le Portugal et l’Inde. Cette initiative a pour objectif de proposer des produits ou des solutions innovantes qui apportent une valeur ajoutée significative pour les entreprises clientes de Logica.

« Ce programme s’inscrit dans le cadre des solutions et des partenariats innovants que développe Logica pour accompagner ses clients dans la recherche de la performance. Nous souhaitons apporter au marché, au travers de cette démarche collaborative, de nouvelles solutions technologiques offrant à nos clients une réponse à leurs enjeux concurrentiels » indique GBS Bindra, Directeur international de l’innovation chez Logica.

La sélection des concurrents se fera en deux étapes. La première se tiendra au niveau chaque
pays, où les cinq sociétés présélectionnées seront invitées à présenter leur projet devant un jury
national d’experts de Logica dans le domaine de l’innovation. Chaque finaliste national sera
qualifié pour la seconde phase : présenter son produit ou solution devant un jury international
d’experts Logica. Le gagnant deviendra partenaire de Logica.

La société lauréate aura l’opportunité d’adresser un marché international et de présenter son projet aux plus grands clients et aux commerciaux de Logica. Elle élaborera avec Logica les plans de mise sur le marché du produit et bénéficiera de son réseau mondial.
Pour plus d’informations: http://www.logica.com/givp2009

L’inscription des PME est fixée jusqu’au 11 janvier 2009. Les PME finalistes seront annoncées fin février 2009. Le vainqueur sera désigné fin mars 2009.
Pas de commentaires

Dernières nouvelles

03/12/2008
rencontre
Pour annoncer, un début de mois de décembre bien rempli :
  • La semaine dernière avec mes collègues de Logica on a gagné le prix du projet innovant 2008 de Logica Management Consulting pour un projet RFID.
  • Pour Fermiers d'à côté on recherche un statgiaire pour un stage d'animation commerciale.
  • Vendredi soir, sur paris il y a les résultats de la startup academy .
  • Lundi, mardi et mercredi il y a la grande messe des entrepreneurs du web avec BeforeLeWeb et LeWeb.
  • Et enfin le javacamp2 qui va me permettre de causer GWT (entre autre) avec des consultants de chez Octo (a priori ils ont de belles réalisations à leur actif).
Pas de commentaires

Diner Entreprenautes et passage rapide aux journées création et reprise d'entreprise de la CCI

24/11/2008
business plan cci rencontre leweb08off
Comme l'année dernière, je suis passé très rapidement à la CCI pour aller voir un groupe de stands (hotel d'entreprise / pépinière). S'il est difficile d'avoir le temps nécessaire pour approfondir les différentes possibilités, on peut néanmoins récupérer des adresses et des numéros de téléphone pour la suite.

J'ai ensuite assisté à la conférence sur les chiffrages des projets. Après une présentation très didactique et très claire (ça change) de la construction d'un business plan, on eu le droit à un passage sur les différents mode d'investissement (emprunts, société d'investissement, business angels) et même 5mn sur les projets innovants. Le problème est que les parties les plus intéressantes ont été effectués au pas de course par manque de temps.

En tout cas, il va falloir que je demande les slides à la CCI. Elles sont très bonnes qualités. Elles sont à partager absolument avec tous ceux qui construisent ou mettent à jour leur business plan.

La veille, il y avait l'édition mensuel des entreprenautes associés où j'ai pu discuter avec pas mal de monde. L'ambiance est toujours aussi bonne, les entreprenautes variés (la dernière édition étais un peu plus morose, à moins que cela soit du à mon humeur du soir). J'en profite pour évoquer l'organisation du web08 off où je devrais présenter fermiers d'à côté.

Pas de commentaires

Paris Web 2008 : Journée 2 - Browser War

15/11/2008
parisweb2008 conférence html rencontre css
La 2ème journée était très technique et s'est finie par une énorme table ronde qui réunissait les quatres navigateurs.

La première présentation était dédiée à l'internationalisation. Les slides étaient dédiées aux nouvelles URLs avec des caractères locaux (accents, signes japonais, écriture arabe). La présentation a surtout permis de faire un point sur l'état de l'internationalisation. Par exemple, l'internationalisation des emails n'est pas encore prête.

La présentation de Daniel Glazman a ensuite montré les nouveautés pour CSS 2.1 (en attendant CSS 3.0 - depuis 1998). On a eu le droit d'avoir des démos des dernières fonctions implémentées, fonctions très utiles pour nous éviter de"hacker" ou de complexifier le couple HTML/CSS pour construire une page web. Cependant, il faudra attendre un peu pour pouvoir les utiliser (disparition du parc IE6.0 et bientôt IE7.0 avec la sortie d'IE8.0).

Ensuite, David Larlet de Biologeek qui nous a fait l'inventaire du web sémantique, de OpenID et de OAuth. Un résumé est disponible sur l'article de David. La dernière partie dédiée aux limites était le bienvenue, notamment la question sur l'utilité d'OpenID (il y a beaucoup de gros provider mais peu de site acceptant les OpenID des autres...).

L'après midi, était concentré sur les navigateurs avec la présentation de IE8 par le courageux Chris Wilson, qui a pris la communication de firefox pour la date de sortie de IE8 (ca sortira quand ça sera prêt). La présentation était américaine et ressemblait beaucoup à celles de google au Google Developer Day: on montre plein de petites fonctionnalités avec discours "on est gros mais on n'est pas des méchants, on aime tout le monde".

La dernière conférence était dédié à YSlow de Yahoo. Yslow est outils d'aide à l'optimisation des performances d'un site web (du coups Eric Daspet (Performance web) et Nicole Sullivan m'ont fait bossé tout le week end.

Enfin, comme la montre la photo en bas de l'article, la conférence s'est terminé par une table ronde avec les réprésentant des 4 navigateurs (Opera, Internet Explorer, Webkit (Safari, KDE) et Firefox. Google Moderator nous a permis de poser puis de voter pour des questions. Ce système démocratique est très efficace.

Cette table ronde étaient très attendu, la principale illustration est le silence après la première réponse langue de bois de Chris Wilson sur le moteur de javascript de IE8. Le modérateur de la table ronde a demandé de compléter cette réponse mais on a pas eu plus d'informations lors de la deuxième réponse.... A suivre donc, en tout cas j'espère que les perfermance javascript de IE 8 seront au moins 10x meilleurs que celle de IE7.

Pour conclure, cette conférence ma permis de voir que je m'étais un peu endormi sur mes connaissances web acquises et qu'il était temps de se mettre à jours. Fermiers d'à côté est déjà en cours d'amélioration.

Il reste juste un point à améliorer, c'est l'organisation du repas du midi. Un buffet aurait été très conviviale pour avoir le temps de rencontrer du monde. Et c'est encore plus vrai quand l'on ne connait personne du "milieu".

Pas de commentaires

Paris Web 08 : journée 1 - Les geeks ont du coeur

14/11/2008
accessibilité ergonomie conférence rencontre
C'est par une présentation sur l'ergonomie des clients riches que la première journée ParisWeb08 à commencé (enfin par une demi conférence pour moi grâce à la SNCF). C'est une présentation de Amélie Boucher l'auteure du livre ergonomie web.

Ce qu'il faut retenir de la présentation : prenez le temps d'afficher les feedbacks aux utilisateurs, multiplier les interactions et l'accompagner dans l'apprentissage de l'application.

La deuxième conférence est elle dédié à l'amélioration de la qualité et de la qualité des sites web. Elie Sloïm présente une approche d'amélioration continu.

Ce qu'il faut retenir de la présentation : faire monter en accessibilité progressivement un parc de site web plutot que de mettre un site à 100% de validation des critères et de communiquer dessus. En effet, les utilisateurs qui en ont besoin prèfère avoir un ensemble de site qui valide 60% des critères.

La matiné s'est finis avec Christian Heilmann et son screaming monkey (Yahoo!) qui met avant le fait qu'il y a actuellment énormement de framework et de bibliothèque et d'outil qui nous permettent d'implémenter des solutions web modernes et accessibles avec (relativement) peu de code.

Ce qu'il faut retenir de la présentation : vous n'avez pas d'excuse, vous pouvez rendre vos sites accessibles et ergonomique maintenant! (En bon français, arréter de vous pignoler, sortez vous les doigts du c.. ).

De mon avis, l'après midi a été remplie par la meilleure conférence des 2 jours puis par la plus ennuyeuse.

La conférence "Accessibilité: des volontaires" de part sa mise en scène et son sujet a vraiment capté le public. Elle était tenu par Stéphane Deschamps (France Télécom Orange) et Aurélien Lévy (un consultant de Elie Sloïm - Temesis). Le principe était de mettre en scène des situations de handicap pour mettre en avant les difficultés de navigations. Cela a permis de mettre en avant des solutions connus et les limites des outils actuels (lecteurs audio d'écran).

Parmi la masse d'information, quelques "tips":
  • Tester le site dans un contexte de difficultés (mauvaise qualité d'écran, écran exposé au soleil), pour savoir si le site est lisible.
  • Dans le même cadre respecter un ratio de contraste supérieure à 3:1 (je sens que ca discuter dur avec mon graphiste). Des outils sont déjà disponibles.
  • 36 des règles d'accessibilité sont aussi des règles d'amélioration du référencement.
  • Faire des liens auto descriptif et non des "cliquez ici".
  • Structurer simplement le site (pour les lecteurs audio).
  • Ne pas oublier de préciser la langue dans les balises html (pour les lecteurs audio).
  • Et enfin bien préciser les attributs alt pour les images (pour les lecteurs audio) et ceux qui désactivent les images (modem 56k).
Ce qu'il faut retenir de la présentation : c'est qu'il n'y a pas que les gros handicaps (cécité, mobilité réduite, surdité) mais aussi un grand nombre de "petits" handicaps (mal voyance, daltonisme, trouble de la concentration, tremblement) et le fait d'améliorer pas à pas les sites permet de le rendre accessible à un plus grand nombre de personnes pour qui la navigation de le site était agacente et pénible. Au contraire, se dire qu'on n'arrivera pas à rendre la site accessible à un aveugle et que ce n'est pas la peine de faire quelque chose est une grossière erreur.

La dernière conférence était sur le référencement par les robots de recherche, de la redite...

Enfin, la table ronde finale était en faite la suite de la présentation sur l'accessibilité, très complémentaire.

Pour conclure, une 1ère journée très intéressante, un gros travail à faire sur mon parc de site web (dont Fermiers d'à côté) pour les rendre plus ergonomique et plus simple.

Petite inquiétude, a vu de nez, très peu de SSII/Société de conseil généraliste étaient peu présentent lors de la conférence. Est-ce une partie négligée par ces gros faiseurs ? Je vais enquêter auprès du pôle interface chez Logica Management Consulting. J'espère être surpris ... agréablement (si c'est pas politiquement correcte comme tournure).
Pas de commentaires