lundi 26 octobre 2009

GWT avancé : Référencement

Le sujet Google Web Toolkit et référencement est un sujet qui revient souvent. En effet, on peut penser naïvement que Google a produit un framework web hautement référençable par son propre moteur de recherche. Et bien, c'est tout le contraire :
Les sites web en GWT ne sont pas référençables.

C'est dit, il faut savoir que GWT n'as pas été conçu pour les sites de contenus (blog, e commerce) qui ont un fort besoin de référencement mais pour les applications web (adwords, google wave, erp, crm...) qui n'ont pas besoin de référencement.

Heureusement, il reste un moyen d'utiliser GWT pour les sites de contenus. Pour cela, on va séparer de manière logique une page d'un site en 2 parties :
  • la partie contenu : les blocs décrivant le contenu (titre, texte, images, liens).
  • la partie gestion : les formulaires d'inscriptions, de gestion de compte.
La partie contenu est la partie à référencer, on utilisera donc un moteur de génération de page classique (JSP, JSF, Velocity pour Java, Smarty pour PHP ou même des pages statiques).

La partie gestion n'as pas besoin de référencement, par contre elle gagne à avoir davantage d'interaction de type asynchrone (AJAX) et d'animation, on utilisera GWT pour cette partie.

La première étape consiste à construire les pages de contenus, il s'agira de construire une page de type :

Code HTML

Rendu HTML


Cette page web très classique a deux particularités. L'accès au rubriques de contenu se réalise classiquement par lien pour des questions de référencement. Par contre les menus classiques d'inscription ou de connexion ne sont pas construits avec le contenu. On a juste encapsulé les futurs menus de gestion dans une balise neutre (div) identifié par "menugestion". C'est cette partie que l'on va traiter en GWT. A noter qu'il est possible, de positionner un menu non AJAX dans cette balise et de le remplacer totalement au chargement de GWT.

Code GWT


Modification HTML pour intégrer GWT


Rendu HTML avec prise en compte GWT



Vision sur le HTMLcible (par firebug)

Pour conclure, il faut bien tenir compte que seules les parties "statiques" en HTML sont référencées. Les parties ajoutées par GWT ne le sont pas.

Les avantages :
  • Réutilisation d'objet (si généré en java)
  • Partage du même CSS
  • Gain en performances perçues
  • Puissance de GWT pour la partie AJAX
Les inconvénients :
  • Réutilisation des partie CSS/imagebundle non maintenable
  • Interaction entre les blocs de contenus et de gestion difficile
Les prochains articles "GWT avancé" seront plus hardus, les concepts développés à la Google IO sur les meilleures pratiques GWT seront au programme (Bus d'évènement / Event Bus, MVP).

PS:
Cette article est brouillon depuis 6 mois, avec un peu de recul il reste très axé pour les débutants.
Tips: cliquez sur les images pour avoir une meilleure résolution.

mardi 13 octobre 2009

Web2Connect 2009 : Journée de networking accélérée

Cet événement organisé par Jean-François Ruiz et Sébastien Rousset fut une grosse journée de réseautage.

A l'usine, jute à côté du stade de France, on nous accueillait dès 9h30 du matin pour une journée ou la carte de visite était indispensable.

J'ai pu faire des points intermédiaires respectifs avec Stéphane et Romain. D'ailleurs avec Stéphane, je n'ai été que le 3ème à lui demander où en était Loomiz ;-) .


La journée était aussi parsemée de conférences. Ce n'était ni le point fort, ni l'intérêt de l'événement. Mais cela permettait de se reposer (en particulier en début d'après midi). Elles ont permis de découvrir ipolo qui montre que l'appstore de Apple est devenu le business plan de nombreuses startups en france et outre-atlantique. Elles ont aussi permis d'entendre que Adobe était un grand défenseur de l'Open Source (j'en reviens toujours pas !!!?!!) lors de la conférence "Développement Durable" (alors que les fenêtres étaient en simple vitrage).

J'ai pu aussi découvrir le créateur de IJENKO (très bon produit, reste à se faire référencer par la grande distribution), Pascal de Saucissonsec.net, les créateurs de Jobfact et même un consultant agile. Cependant, vu que je me suis quasiment endormi à table le soir, j'ai du oublier quelques rencontres intéressantes...

lundi 12 octobre 2009

Paris Web 2009 : Journée 2 - La qualité d'un projet provient des membres de son équipe

Après l'échauffement du premier jour de paris web 2009, la deuxième journée a été assez exceptionnelle. Le seule regret c'est la manque de temps disponible pour que les orateurs puisse développerleur vision. C'est particulièrement vrai pour les conférences de Nicolle Sullivan et Stéphanie Troeth.

Voici une série de points marquants de la journée :

Améliorer la qualité produite par équipe est dépendante des membres de l'équipe et de leur collaboration. Elle n'est que peu dépendante du process, certifications ou des méthodes (ITIL, CMMI et autres trucs qui coûte souvent chère en consulting). Il se trouve que je suis de plus en plus d'accord avec ce point. (Being Agile, Being Good - Stéphanie Troeth).

Nicole Sullivan a développé une vision très intéressante d'utilisation de CSS orienté objet. Le "framework" est disponible à cette adresse. Dans tous j'ai quelques CSS très critique à refondre entièrement! De manière pragmatique c'est la session qui va le plus impacter mes travaux. Quoiqu'en dise les fans de canard du W3C.

Ensuite, on eu le droit à 3 shows :
  • Une présentation très dynamique de Molly Holzshlag de Opera sur les nouveautés de CSS3.
  • Une bonne mise en scène sur la place de l'ergonomie dans l'acceptance d'un site ou d'une application par les utilisateurs (Gautier Barrère et Alain Vagner).
  • Un très bon sketch des Laurel et Hardy du web sur les nouveautés très multimédia de firefox 3.7. Il va être de plus en plus facile de faire de la réalité augmenté sans flash. (Tristan Nitot et Paul Rouget). Il doit y avoir beaucoup moins de suicide à Mozilla que chez Orange/France Télécom.
Bilan :

Au niveau de la veille, c'était moins intéressant pour moi que l'année dernière (j'ai rattrapé pas mal de retard). Mais, cette conférence est surtout remarquable par les interactions, les débats et la liberté pour les orateurs dee faire une conférence ou on s'amuse et on se marre (Pas comme les conférences sur la SOA me précisent Julien et Michaël de chez Octo). Il n'y qu'à voir les présentations de Christian Heilmann et la standing ovation de conclusion.

Les présentations :

jeudi 8 octobre 2009

Paris Web 2009 : Journée 1 - Le déclin de Internet Explorer

Suite à la claque de l'année dernière lors de ma première venu à la conférence ParisWeb (cet article et celui la), je me suis réinscrit avec un grand enthousiasme à la version 2009.

Cette année, il y a beaucoup moins d'accessibilité que l'année dernière, les sujets sont donc bien plus variés.

Après une première session sur les difficultés de positionnement des intégrateurs au sein des projets et des entreprises qui m'a rappelé l'article du Touilleur Express, voici un récapitulatif des différents points à retenir des présentations de cette première journée :

IE (et surtout IE6) est sur le déclin cette année. Cependant, la communauté est en attente du déploiement de Windows 7 en entreprise pour en finir avec IE6. Ce dernier ayant survécu avec l'échec de Vista (c'est ma propre interprétation). A partir de 2011, ça va être beaucoup plus sympa de développer pour le web. ("One Web" de Daniel Glazman).

Le protocole HTTP pourrait être mieux utilisé et c'est quasiment trop tard de changer la donne. Cependant, les architecture REST remettent ces principes à la mode. ("HTTP pour les naïfs et les brutes" de Karl Dubost).

Open ID provoque toujours autant de débats. ("Un Web Ouvert" de Eric Daspet).

Pour sécuriser un site web, faites participer des personnes expérimentées sur les développements. Je dis ça, c'est après avoir vu la liste d'erreurs "idiotes" exposée par Christian Heilman. ("Basic Housekeeping").

La journée s'est terminé par un débat sur le web mobile, j'en ai retenu les points suivants:
  • Apple libérera son appstore de sa dictature que par la pression de la concurrence (i.e. Androïd).
  • IE mobile est quasiment abandonné par Microsoft (arrivé de Web kit sur Windows Mobile ??).
  • Firefox est absent du marché ... en attendant Fennec (mais uniquement sur Windows Mobile...).
  • Une très bonne remarque sur les antennes pour les ondes de téléphone portables et leurs nuisances potentielles. En unifiant l'infrastructure dans une entreprise indépendante lié à l'état, on pourrait réduire le "volumétrie d'ondes" par 3 (i.e. le nombre d'opérateur) comme pour la télé, l'électricité et le train. Mais là, c'est à nos politiques d'agir - on (ne) compte (pas) sur eux!
    (Informations à vérifier par quelqu'un de plus compétent que moi sur le sujet).
  • Un lien intéressant : les bonnes pratiques pour le web mobile par le w3c.
Enfin, je l'avais demandé l'année dernière (et je ne devais pas être le seul). Il y avait un buffet pour avoir un plus de temps pour discuter avec les participants et les intervenants.

Les présentations :


3ème réunion du Normandy JUG : Builders Battle

La 3ème soirée du Normandy Jug présentera plusieurs systèmes de build en Java et notamment Maven, Ant + ivy, EasyAnt, Gradle...
Inscription ici : INSCRIPTION sur JUGEVENTS.ORG

Des invités prestigieux partageront leur savoir et leur passion :
  • Arnaud Heritier : commiter Maven et auteur d'un livre sur le sujet a paraitre en fin d'année.
  • Jean Louis Boudart : leader du projet EasyAnt et commiter Hudson.
  • Gregory Boissinot : commiter Gradle
  • (a confirmer en visio si techniquement possible) Xavier Hanin : créateur d'Ivy !

Cette fois ci nous serons hébergés dans les locaux de l'eXia/CESI grace à Roland Coma professeur dans cet établissement.
Exia.Cesi Rouen
Parc de la Vatine
1, rue Gugliemo Marconi, 76130 Mont Saint Aignan
02 35 59 66 20
web : cesi.fr

Plan sur Google Maps

Venez nombreux !

L'équipe du NormandyJUG.